Retour home
Miguel
Écrit par
blogueur
04 novembre 2011 |  0 like   |  96 vues

« LOUIE » SAISON 1

Voici la nouvelle série de la chaine FX (Fox Extended) qui nous avait jusqu’à présent plus habituée aux fictions à haute teneur en testostérone  comme « The Shield » ou encore « Sons of Anarchy » plutôt qu’à la comédie. Sachez d’ailleurs que d’autres séries comiques suivent déjà comme « Always Sunny in Philadelphia » et « Wilfred »

« Louie » est écrite, réalisée et interprétée et produite par Louis C.K. lui-même, qui en est le personnage central. Sur scène, un comique spécialisé dans le stand-up,  42 ans, rondouillard, rouquin à la calvitie envahissante, père de famille de deux petites filles et récemment divorcé. Un gars bien ordinaire en somme !

Le comédien Louis C.K. s’insère dans cette  longue tradition aux USA d’humoristes ayant percés sur la TV avec à la clef  leur propre show ou série (citons, entre autres le Chris Rock Show). Pour Louis, la route fut longue;  d’abord dialoguiste pour le » Conan O’Brien Show », il a ensuite créé des sketches pour Le « Late Show » de David Letterman. Sa première tentative de sitcom sur HBO, « Lucky Louie » s’était soldé par un échec. La deuxième tentative allait être la bonne.

L’intérêt de cette série est de mêler les mésaventures quotidiennes du héros, sous la forme de vignettes (sketches),  entrecoupées par les séquences de stand-up, filmées du point de vue de la scène. Le ton s’avère cru et direct, frontal et sans concession, allant bien au-delà de tout ce que l’on peut voir traité ailleurs.

Dans un premier temps, la série a peiné à trouver ses marques et son public. Seules les séquences « stand-up » faisant l’unanimité, mais à présent, avec la deuxième saison, le rythme de croisière a été trouvé. C’est que chaque épisode s’articule sur une rencontre ou une anecdote de manière un peu relâchée. Un même acteur pouvant jouer des rôles différents suivant les épisodes. En un mot la forme reste très libre, « Louie » privilégiant le contenu.

Plutôt que d’un casting permanent avec des personnages que l’on retrouve à chaque épisode, « Louie » bénéficie des apparitions d’amis humoristes. On notera Ricky Gervais en médecin de famille et ses  diagnostics de maladies incurables, aussitôt démentis dans des fous rires, ou encore le psy David Patrick Kelly, qui quant à lui, serait même du genre inquiétant.

Tout aussi hilarant l’épisode où la mère du héros après avoir fait son coming-out, réunit ses deux enfants qu’elle a toujours prodigieusement détestés  pour leur présenter sa nouvelle compagne. Louie joue l’indifférence car il nourrit les mêmes sentiments à l’égard de sa mère, mais son frère Robbie (Robert Kelly) qui a toujours tout fait pour être aimé, n’en revient pas. Au choc de la révélation s’ajoute le fait que sa mère sorte avec une fille plus belle que tout ce qu’il pourrait rêver pour lui-même.

Autre sujet très drôle, celui de « Bully », dans lequel Louie décline l’offre de se faire tabasser par un ado teigneux (et sa bande de copains), ce qui a pour conséquence de faire capoter son rendez-vous galant.

Amateurs de stand-up américain ou de séries intimistes et réalistes, vous allez devenir fan de « Louie » très vite!

Leave a Comment