Retour home
Avatar
Écrit par
blogueur
19 sept. 2011 |  0 like   |  105 vues

Detective Dee 2010 +12ans, un grand film nimbé de mystère et d’aventure (inspiré par les écrits du néerlandais Robert Van Gulick) !

Bienvenue dans une superproduction chinoise pas comme les autres, celle qui marque le retour en fanfare d’un grand du cinéma asiatique qui s’était perdu dans la trop commerciale machine hollywoodienne, j’ai nommé Tsui Il était une fois en Chine Hark. Lui qui se distinguait dans son cinéma par des aspects très bourrins, parfois longuets mais toujours virtuoses, il s’illustre sur celui-ci par une canalisation de son énergie générale pour un résultat plus que prenant et visuellement splendide ! Le moins que l’on puisse dire, c’est que pour une résurrection artistique, on en prend plein les yeux, et le plaisir d’une grande aventure passionnante est bien au rendez-vous !

Dès le début, on est terrassé par la grandeur et la splendeur des décors et de la reconstitution historique. On a affaire a une grande fresque mêlant avec brio enquête, politique (visiblement pas ou peu touché par la censure, rare pour une production chinoise!), moments fantastiques et arts-martiaux. On est forcément devant une fable très romancée et fantasmée qui puise habilement des éléments de son histoire : on est, par exemple, bien face à la seule et unique impératrice de toute l’histoire de la Chine, Wu Zeitan. Le côté politiquement engagé du cinéaste se ressent dans sa volonté à montrer l’impératrice comme étant particulièrement cruelle mais aussi en empathie avec les femmes et les paysans de son peuple. Par ailleurs, le détective Dee, personnage lui aussi réel, fut un temps ministre de celle-ci. Quel que soit son modèle historique ou littéraire, Dee incarne un type de héros traditionnel chinois, l’homme doté de vertus comme le courage, la loyauté et la sagacité. Tous ces points étant repris par le réalisateur dans le but de servir au mieux le propos du scénario, afin d’offrir aux cinéphiles un côté spectaculaire, entraînant et jouissif, qui sont les grandes qualités du métrage.

 

Pour revenir un peu sur l’aspect technique des disques commercialisés, ma préférence pour ce genre de grande aventure, c’est le format bleu de sony qui offre une image d’une beauté vertigineuse s’avérant être, et de loin, la meilleure des solutions pour visionner ce film aux décors incroyables et à l’univers fantastique et coloré. Le son est aussi largement à la hauteur, donnant un souffle épique au tout. Concernant les bonus, nous avons droit à quelques petits modules intéressants ainsi qu’un making of de 20 min qui survole le tout. De la part de l’éditeur Wild Side, on aurait pu s’attendre à mieux ! Heureusement le film vaut amplement l’investissement. Donc, si vous avez envie d’un divertissement de haute volée, je ne peux que vous conseiller de foncer dessus !

Leave a Comment