Retour home

Écrit par
blogueur
08 juillet 2010 |  0 like   |  0 vues

Couleur locale: Eric Constantin « 13 plages »

Le Valais est un peu l’Amazonie de la Suisse. On y trouve tous les charmes de la douce Helvetie: de l’abricotine aux pistes immaculées, du fidèle saint-bernard aux accents indéchiffrables en passant par les bas-culottes…

Venons-en à ces fameux accessoires hivernaux qui ont (et font toujours) la joie des enfants aux joues rouges made in Valais. En pur (et dur) fiston du pays, Eric Constantin n’en est pas à son coup d’essai. Après un remarquable 1er album en 2007 (« un autre moi »), il enchaîne sur ce « 13 Plages », aux 13 titres inspirés et parfois expirés (« chanteur pour les gosses »): mélodies accrocheuses, textes satiriques (« l’amérique ») voir même touchants (« un monde parfait »), on se dit que l’ami Eric est tombé dans la marmite quand il était petit. Neveu d’un ex-grand du folklore suisse (Bernie Constantin) rendu célèbre par son « Switzerland Reggae », on devine déjà le chanteur en devenir le samedi soir au coin du feu, la tête au-delà des étoiles.

Sûrement influencé et guidé par des artistes majeurs comme Springsteen ou le Johnny Hallyday première phase (années 70), Eric Constantin se trace une voie sûre et prometteuse, tant il ressemble et rassemble (à) un public avide de productions pop intelligente. Certes moins écolo qu’un Stress mais sûrement plus camarguais qu’un Stephane Eicher, Eric ensoleillera votre humeur avec ce « 13 Plages » estival, les doigts de pieds en éventail ou ailleurs. Dans la famille Constantin, je voudrais le meilleur…

Extrait à écouter ici: Eric Constantin, \ »Chanteur pour les gosses\ »

One Response to “Couleur locale: Eric Constantin « 13 plages »”


keltia
23 juillet 2010 Répondre

Très bien tourné, et tellement vrai ! longue route à Eric !

Leave a Comment


treize − sept =