Retour home
Miguel
Écrit par
blogueur
30 avril 2014 |  0 like   |  11 vues

CINEMA: JEAN PIERRE MOCKY UN GRAND MONSIEUR DU 7EME ART à la FNAC de Rive le 1er mai 2014.

mocky portraitSon nom ne dit peut-être rien aux plus jeunes d’entre-vous, mais il est le poil à gratter du cinéma français depuis plus de 5 décennies et pas moins de 60 films…Vous avez dit, wouah! Vous pouvez!

Monsieur Mocky, a connu les plus grands acteurs, et réalisateurs de son époque…

BIOGRAPHIE EXPRESS:

De son vrai nom Jean-Paul Adam Mokiejewski, il est né le 6 juillet 1933 à Nice.

Il débute comme acteur au théâtre et au cinéma notamment dans « Orphée » (1950) de Jean Cocteau et « Les Vaincus » de Michelangelo Antonioni en 1953 .

Intéressé par la réalisation également, il sera stagiaire de Luchino Visconti sur « Senso »(1954) et Federico Fellini pour « La Strada » la même année.

Son premier scénario « La tête contre les murs »(1959), est réalisé par Georges Franju.

Dans les années 60 ses comédies satiriques et pamphlétaires touchent le grand public, notamment « Un drôle de paroissien »(1963) et la « Grande Lessive(!) »(1968), tous deux avec Bourvil.

Après 68 il tourne deux polars; « Solo »(1969) et « L’Albatros »(1971).

Il marque les années 80 avec « A mort l’arbitre »(1984), dénonçant les dérives des supporters de football un an avant le drame du stade du Heysel, ainsi qu’avec « Le miraculé »(1987) dans lequel raille le commerce autour du pèlerinage de Lourdes.

LE GOTHA DU CINEMA FRANCAIS SOUS SA DIRECTION:

Nous avons déjà cité Bourvil, mais il y a eu Fernandel(« La bourse et la vie ») en 1966 ou Michel Simon dans « Ibis rouge »(1975), ainsi que Francis Blanche à 5 reprises. Jacqueline Maillan, aussi à cinq occasions. Jean Poiret(huit films). Le record revient cependant à Michel Serrault avec pas moins de 12 films dont « Le miraculé ».

Jean Pierre Mocky aime le franc-parler et ne se prive pas de pousser des coups de gueule, sur les plateaux de télé, fustigeant le cinéma français subventionné.

Scénariste, réalisateur et producteur, seul moyen d’être parfaitement indépendant, Mocky, tourne rapidement et avec peu de moyens, bon an mal an.

Jean Pierre Mocky sera donc présent, en chair et en os jeudi 1er mai, 18h, à la Fnac de Rive, en compagnie de Michel Sandoz, pour nous parler du livre d’entretiens avec Noël Simsolo « La longue marche ».

la longue marche couve

Heureusement que c’est pour un livre(en rayon), car en ce qui concerne ses films en dvd, c’est une autre affaire…Messieurs les éditeurs faites quelque-chose s’il vous plaît!

 

 

Leave a Comment


dix-neuf − un =