Retour home

Écrit par
blogueur
29 avril 2012 |  0 like   |  0 vues

Bilan du mois de mars 2012.

Je sais ce que vous allez me dire, et je suis d’accord… un bilan de mars à début mai ça fait un peu décalé ! Mais pour votre gouverne, je suis parti au Japon pour un voyage incroyable (le paradis, c’est là-bas !) et je reviens enfin pour vous reparler de cinéma et faire quelques tests de-ci de-là : )

Nous avons eu affaire à un très petit mois en ce qui concerne les sorties d’anciens films en Blu-Ray. Alors, c’est parti pour un mini tour !

Boulevard du rhum (image 4.5/5 et son 4/5)

La chasse au rhum est lancée et c’est dans les caraïbes que cela va mener Lino Ventura et Brigitte Bardot pour un film qui, désormais, accuse un peu les années ! Par contre, le blu-ray qui nous est servi par Gaumont est, comme à l’habitude de l’éditeur, d’une facture presque parfaite. Les couleurs sont chatoyantes et le son agréablement nettoyé. Pour ce qui est du film, il sera à réserver aux fans de Ventura, mais aussi à ceux de Bardot, sans oublier les amoureux de la précieuse boisson : ) pour ce qui est des bonus, deux jolis documentaires prolongeront encore le plaisir !

Un papillon sur l’épaule (image 4/5 et son 4/5)

Second titre provenant de Gaumont ce mois-ci, c’est cette fois un immanquable thriller paranoïaque, mené de main de maître, avec un Ventura exceptionnel. Pour ma part, une découverte que ce métrage de 1978 n’ayant pas perdu une ride et qui saura faire plaisir aux amoureux de Kafka : ) Comme pour le Boulevard du rhum, ce blu-ray offre une tenue flamboyante à ce, n’ayons pas peur des mots, chef d’oeuvre, à découvrir si ça n’est pas déjà fait ! Le documentaire intitulé « Kafka à Barcelone : la métamorphose de Jacques Deray », le seul bonus du métrage, est excellent !

Le Narcisse Noir (image 5/5 et son 3.5/5)

Peu de temps après la réédition des Chaussons Rouges du même réalisateur Michael Powell, l’institut lumière nous offre une galette bleue d’une qualité splendide qu’il serait bien bête de manquer ! La réputation du film concernant son aspect « visuellement incroyable » est ici encore plus remarquable tant la qualité d’image est féérique; un voyage au pays des rêves pour les fanatiques de métrages contemplatifs (Oscar de la photographie en 1948) ! Si le son souffre un peu dans certaines séquences, il ne gâche en aucun cas le plaisir. Pour finir, les bonus sont très bons et intéressants, comme cet entretien avec le directeur de la photographie Darius Khondji.

Juste trois petites sorties donc et on va rapidement passer à mes deux coups de coeur du mois :

La première saison de Game of thrones et le multi-récompensé The Artist.

Duel son / image : Les grands gagnants du mois de cette folle bataille sont…

En ce qui concerne l’image, je viens à peine de vous en parler, c’est le spectaculaire Narcisse Noir qui décroche la palme ce mois-ci !

Mais pour le son c’est une série TV (it’s not TV, it’s HBO !) qui est à l’honneur, avec Game of Thrones qui vous retournera dans tous les sens !

Découverte du mois : Bref… mais est-ce réellement une découverte maintenant qu’on en a entendu parler ABSOLUMENT partout ! Un grand moment de bonheur quand même.

 

One Response to “Bilan du mois de mars 2012.”


Miguel_Rive Miguel_Rive
1 mai 2012 Répondre

Hello! Didier,

le « Narcisse Noir » en dehors de son sujet sulfureux; une nonne qui tombe amoureuse(le couvent est un installé dans un ancien temple aux statues aux poses érotiques), a la particularité, alors qu’il se déroule au Tibet, d’avoir été tourné en studio en Angleterre sur des décors peints sur verre…

Leave a Comment


six − 3 =