Retour home
Miguel
Écrit par
blogueur
07 juillet 2013 |  0 like   |  56 vues

13ème édition du « NEUCHATEL INTERNATIONAL FANTASTIC FESTIVAL(NIFF) » du 5 au 13 juillet 2013.

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui débute, à Neuchâtel la 13ème édition d’un festival de référence en matière de cinéma d’horreur et fantastique.

Axé autour du cinéma asiatique et des images numérique le NIFF présente chaque année une sélection riche et éclectique.

Dans les grandes lignes quelques rendez-vous à ne pas manquer(pour plus amples détails consulter le programme) :

http://www.nifff.ch/

 

 

-CINEMA ASIATIQUE:

Le cœur de la programmation du NIFF.

« Re-Cyborg » 3D. Japon.

Réunion de super- héros prêts à sauver le monde.

Les studios qui nous ont donné « Ghost in The Shell » reviennent avec cette bombe en prime en 3D.

« Blind Detective » Hong Kong.

Un détective non -voyant s’allie à une jeune fliquette pour combattre le crime organisé.

Le nouveau film de Johnnie To.

 

 

 

ULTRA-MOVIES:

Des séances de minuit pour les plus étranges des films de genre.

« Au nom du fils » 2012. Belgique. De Vincent Lannoo.

Élisabeth, une mère fondamentaliste et animatrice radio découvre que son fils a été abusé par un prêtre pédophile. Dès lors, la vengeance est en marche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Gallowwalker » 2012 USA. De Andrew Goth.

Un western gore dans lequel tous les hommes que Wesley Snipes a tués reviennent sous la forme de zombies.

 

-FILMS OF THE THIRD KIND:

« A liar’s autobiography: the untrue story of Monty’s Python Graham Chapman » 3D 2012 UK. Animation.

Tout est dans le titre! A ne pas manquer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme tout festival qui se respecte, le NIFF c’est aussi des événements.

Sous le titre « NIFF Invasion 2013 » deux moments forts:

Samedi 6 juillet au Temple du bas:

Ciné-Concert « Nosferatu » avec la formation électronique Turzi pour la bande son de ce chef-d’œuvre de Murnau.

Pour les plus petits dans le cadre de la Lanterne Magique même jour et endroit à 14h30 projection du « Piano Forest(le piano dans la forêt) », un perle manga animé.

Le NIFF c’est encore une Compétition internationale, un hommage, avec cette année, une rétrospective du scénariste et cinéaste Larry Cohen(« Le monstre est vivant »).

Et pour finir, Ajoutez des court-métrages suisses.

 

 

Leave a Comment